DENIS RIOUX

1960 – Né à Montréal. Vit et travaille à  à Montréal. / Born in Montreal. Lives and works in Montreal.

(English follows)

Denis Rioux explore le photographique comme forme distincte d’appréhension et de représentation, ainsi que la nature de l’expérience qu’elle met en œuvre. Dans sa pratique, la photographie est un opérateur à penser l’espace, la visibilité et la matérialité, en dehors d’un référent ou de ce qui permet de nommer les choses. Elle est aussi déterminée par sa propre spatialité et temporalité, qui trouvent notamment leurs fondements dans un art de la description. Ses œuvres rendent compte d’une expérience singulière du saisissement dans la lumière et de l’apparaître des choses, ou encore de la manière particulière et autonomisante qu’elles ont de se tenir ou d’être là. Elles sont à considérer comme l’expression à la fois fragile et aporétique d’un double saisissement (je suis saisi par la chose vue que je saisis par la photographie), ou comme un regard posé sur la minceur des choses et du concret dans l’expérience du visible. Denis Rioux s’intéresse aussi au processus en recherche-création comme manière d’appréhender et de représenter la complexité de notre relation au monde, notamment en relation à la posture de l’artiste.

 

D’abord autodidacte, Denis Rioux a étudié la photographie à l’Université Concordia de 1997 à 2000. En septembre 2018, il a obtenu un diplôme(PhD) pour sa thèse de recherche-création en photographie dans le cadre du doctorat en Études et pratiques des arts de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Ses œuvres ont été exposées dans plusieurs galeries au Québec, notamment à l’espace 6 de la galerie ArtMûr, à la galerie VAV de l’Université Concordia, à la maison de la culture Notre-Dame de Grâce, ainsi qu’à l’étranger à la galerie SIM Reykjavik où il a été invité pour une résidence de création à l’été 2012. Depuis 2009, il enseigne la photographie à l’Université du Québec à Montréal.

***

Denis Rioux is especially interested in the ever-changing and evolving photographic process as a way to acknowledge and represent the complexity of our relationship to the world, and also in the specificity of the experience it involves. In his practice, photography is a thought generator and a source of discovery. His photographs are to be considered as an expression of the fragility and thickness of things and the concrete in our everyday visual experiences. In his research and creative projects, he works on a definition of the “photographic” and its specificity as a model for thinking and forms of representation, and as modes of apprehension of the complexity of the world. In his research, the “photographic” is determined by its own spatiality and temporality and is considered to be rooted in the art of description.

 

Before taking up studies in photography at the Fine Arts Department of Concordia University in Montreal in 1997, Denis Rioux was a self-taught artist photographer. In September 2018, he received his PhD’s in Art Theory and Practice, with specia-lization in photography, at the Université du Québec à Montréal, where he also teaches photography since 2009. He has had is work exhibited in several galleries in Montréal, notably the gallery Espace 6 at ArtMûr, at the VAV Art Gallery at Concordia University, at the Notre-Dame-de-Grace Art Gallery, and also abroad, at the SIM Art Gallery in Reykjavik, where he was invited for an art residency in the summer of 2012.

D'abord, ne pas photographier

L'éclipse de l'objet

Plus
Buisson rouge